Tous les articles par Pascal Buchet

la pauvreté et les inégalites repartent a la hausse en 2018

TRIBUNES LIBRES]

= PAROLE A L’OPPOSITION =

GROUPE SOCIALISTE

La pauvreté et les inégalités repartent à la hausse en 2018

Le verdict que vient de publier l’INSEE est clair : en 2018, les inégalités et le taux de pauvreté augmentent. Le nombre de Français, et souvent de Françaises, percevant moins de 1 050 euros par mois, a augmenté en 2018 à 14,7 %, pour un total de 9,3 millions de personnes. La baisse des allocations logement en HLM contribuerait mécaniquement à la hausse du taux de pauvreté.
La hausse des inégalités serait principalement liée à la hausse des revenus financiers qui eux ont bénéficié des allègements de fiscalité sur le patrimoine (suppression de l’ISF, prélèvement forfaitaire unique…).
L’analyse de Laurent JOFFRIN (Libération) est toute aussi claire : « Sur une plus longue période, le même indicateur a augmenté après la crise de 2008, pour décroître nettement de Sarkozy à Hollande et se stabiliser à ce niveau plus bas jusqu’en 2017. Il remonte depuis l’élection d’E. Macron (alors que la croissance s’est améliorée). L’indicateur des inégalités des revenus s’est dégradé depuis 2017 (alors que la situation s’était améliorée de 2012 à 2017), principalement à cause des mesures fiscales prises en faveur des catégories les plus aisées. Comme on dit en anglais, et contrairement aux idées reçues, politics matter, la politique compte. Celle qui favorise les « premiers de cordée » pénalise les derniers : la corde est élastique et ils sont à la traîne. »
Petit rappel pour ceux qui pensaient que droite et gauche, c’était pareil ou en même temps.
La réponse du pouvoir ? supprimer l’observatoire de la pauvreté, casser le thermomètre !
Bonnes fêtes de fin d’année. Avec tous nos voeux de bonheur pour la nouvelle année 2020 et surtout une bonne santé !