Archives de catégorie : Hauts-de-Seine

Vive émotion après la disparition de Stéphane Hessel

C’est avec une immense tristesse que j’ai appris la disparition de Stéphane Hessel, l’un des plus grands humanistes français. Homme de coeur et de combats, il a fait de sa vie la plus belle source d’inspiration pour les défenseurs de la dignité humaine. J’ai eu la chance de partager de grandes causes avec lui, notamment depuis 1997 où nous avions mis en place le Collège des médiateurs pour le droit des sans-papiers et où je représentais les élus avec Jack Ralite et Patrick Braouzec. Le plus bel hommage que nous pouvons lui rendre est de poursuivre ses combats.

Circonscriptions de la vie sociale du 92

Séance publique du Conseil général des Hauts-de-Seine

Vendredi 14 décembre 2012

Question orale de Pascal BUCHET, au nom du groupe socialiste

Les Circonscriptions de la vie sociale de notre département sont toujours en manque de personnels

Comme nous l’avons déjà dénoncé, les circonscriptions de la vie sociale des Hauts de Seine souffrent d’un grave manque d’effectifs.
Au-delà des conditions de travail des travailleurs sociaux, la qualité et l’efficacité des conditions d’accueil et de suivi des usagers en pâtissent lourdement. La grève d’une grande partie des personnels des CVS en octobre dernier, et notamment leurs protestations lors de la séance publique du 19 octobre dernier, en ont attesté.
La CVS sur Fontenay-aux-Roses à titre d’exemple n’échappe pas à cette situation préoccupante. Sur 6 postes existants, 4,2 équivalents temps plein seulement sont pourvus. Il manque en effet 1,8 équivalent temps plein, actuellement non pourvu, pour pouvoir assurer efficacement l’accompagnement des Fontenaisiens en difficulté. Le délai d’attente pour obtenir un rendez-vous, hors urgence, atteint actuellement 7 semaines.
Nous trouvons inadmissible que des personnes qui sont déjà dans une situation de détresse et pour lesquelles une solution adaptée doit être apportée rapidement subissent un tel délai.
Je vous demande donc, au-delà des quelques postes que vous avez pourvus récemment mais qui demeurent largement insuffisants, de reconsidérer la question des effectifs de structures qui accompagnent au quotidien des publics en grande difficulté, qu’il s’agisse des personnels des Circonscriptions de la vie sociale mais aussi notamment des personnels de l’Aide sociale à l’enfance.
Je souligne par ailleurs qu’il ne s’agit pas de créations de postes mais simplement de pourvoir des postes existants pour la qualité d’un service public de proximité et d’urgence.

Je vous remercie pour votre réponse précise.

Communiqué de presse

DOTATIONS DES COLLEGES DU DEPARTEMENT

Aucun collège ne doit être laissé dans la difficulté
Lors de la Commission permanente du Conseil général des Hauts-de-Seine réunie le lundi 12 novembre, la question des subventions aux collèges octroyées par le Conseil général a été une nouvelle fois abordée par les élus de Gauche. Pascal BUCHET est ainsi intervenu pour que tous les collèges aient les moyens nécessaires à leur bon fonctionnement. Pascal BUCHET se félicite donc d’avoir obtenu de Patrick DEVEDJIAN, Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, les engagements qu’ «aucun collège ne sera laissé dans la difficulté » et qu’une réunion avec chaque principal de collège sera organisée par le Conseil général. Pascal BUCHET a également demandé que ces engagements soient l’objet d’une information auprès de toutes les fédérations de parents d’élèves des collégiens.

Tribune libre CG 92 Groupe socialiste, Europe écologie – les Verts

N°27 – CG – Tribune libre – Groupe socialiste, Europe écologie, Les Verts

 

Avec vous, pour réussir le changement dans le 92 !

En 2012, la droite a laissé notre pays dans une situation catastrophique cumulant les records d’endettement et d’injustices. Avec le nouveau président de la République et son gouvernement, la gauche agit chaque jour pour redresser le pays dans la justice et mener les réformes nécessaires pour préparer l’avenir pour les jeunes générations.

Mais le conseil général des Hauts-de-Seine reste encore dirigé par la droite qui considère que ce département lui appartient et les inégalités s’accroissent. Les conseillers généraux socialistes portent au sein de l’assemblée départementale vos justes attentes dans tous les domaines : solidarité, emploi, logement, éducation, déplacements, environnement, santé, sports et culture…

Notre département, le plus riche de France avec un budget de plus de 1,9 milliards d’€, a les moyens pour que chaque habitant puisse y vivre bien. Et pourtant, avec la droite, il reste le plus inégalitaire. Ses habitants et ses territoires en souffrent. La solidarité est pourtant la première des compétences du conseil général.

L’action sociale devrait être prioritaire mais sa part budgétaire imposée par la droite y est plus faible qu’ailleurs et les inégalités sociales s’aggravent. Citons notamment le manque d’assistants sociaux pour accompagner les plus fragiles d’entre nous (sept semaines d’attente pour obtenir un rendez-vous dans des circonscriptions de la vie sociale !). Ils ont même dû se mettre en grève pour réclamer de pourvoir aux postes vacants. Les moyens manquent également à la Maison départementale du Handicap, pour l’aide sociale à l’enfance, la protection maternelle et infantile ou bien encore pour les collèges ou la prévention spécialisée… Les inégalités territoriales sont aussi criantes et s’accentuent dans les Hauts-de-Seine car la droite refuse la mixité sociale avec des villes pour riches qui choisissent les logements de standing plutôt que de créer du logement pour tous ou qui concentrent l’emploi et la richesse au lieu de les répartir équitablement.

Le changement doit se mette en œuvre aussi dans notre département, pour qu’il devienne enfin le plus juste de France, les Hauts-de-Seine pour tous, où chacun puisse s’y loger, trouver un emploi, se soigner, éduquer ses enfants et avoir le droit à un environnement de qualité. Citoyens et associations, ensemble, réussissons le changement dans les Hauts-de-Seine.

Au nom de tous les socialistes, je vous adresse tous nos meilleurs vœux pour 2013 !

Pascal Buchet

Maire et conseiller général de Fontenay-aux-Roses

Communiqué de presse

 

AVIS DU CONSEIL GENERAL SUR LE PLAN REGIONAL DE SANTE
Pascal BUCHET demande que Béclère ne soit pas oublié

Lors de la Commission permanente du Conseil général des Hauts-de-Seine réunie le lundi 12 novembre, les Conseillers généraux ont été amenés à se prononcer sur le Plan Régional de Santé (PRS) qui présente la vision globale de la politique régionale de santé ainsi que sa déclinaison territoriale. S’il se félicite de l’avis favorable émis par le Conseil général des Hauts-de-Seine vis à vis du PRS, Pascal BUCHET a rappelé son attachement à un service public hospitalier de qualité dans le département, et a demandé à ce que le Conseil général mentionne clairement son soutien à l’Hôpital Béclère, seul établissement hospitalier de l’AP-HP dans le Sud des Hauts-de-Seine.

 

Communiqué de presse

Pascal Buchet lance une alternative au projet de boucle sud du grand 8 : le T6 PLUS (Saclay-Paris direct)

A l’occasion des 4e assises de la Vallée scientifique de la Bièvre, en présence de Christian Blanc, Secrétaire d’État au Développement de la Région capitale et de Patrick Devedjian, Ministre auprès du Premier ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance, Pascal Buchet, Maire de Fontenay-aux-Roses a lancé une alternative au projet de boucle sud du grand 8 afin de relier Paris à Saclay, en s’appuyant sur la ligne de Tramway T6 déjà financé par les départements des Hauts de Seine et des Yvelines et la Région et dont les travaux débutent cet été.
Fontenay-aux-Roses, le vendredi 12 mars 2010