Droit de réponse de monsieur Vastel à la tribune de monsieur Buchet sur la politique de la ville

juillet 10, 2014 Pas de commentaire »

Nous publions ci-dessous le droit de réponse demandé par monsieur Vastel. Cette « réponse » n’engage bien évidemment que monsieur Vastel et ce d’autant plus qu’ elle comprend des propos polémiques pouvant être diffamatoires sans avancer de preuve pour les fonder. Nous espérons que monsieur Vastel accordera à son tour dans le cadre de la démocratie locale tout droit de réponse aux écrits mensongers contenus désormais dans le  magazine de la Ville dont il est le nouveau directeur de la publication.

« Monsieur Buchet, ancien maire de Fontenay, tient sur votre Blog « les nouvelles de Fontenay » des propos inadmissibles sur le déclassement de la ville des Zones Urbaines Sensibles (ZUS), par le gouvernement actuel. Selon lui, ce serait grâce à ses contacts personnels fréquents avec la ministre de la ville que ce dispositif aurait été maintenu ces dernières années « à titre exceptionnel » pour Fontenay.

Ce maintien aurait ainsi été le fruit d’un passe droit liée à sa position ainsi qu’à celle de monsieur Germain. Nous apprécierons l’image donnée de la gouvernance socialiste. De même, le déclassement ne serait que le fruit d’un manque d’intérêt de mon équipe pour le dossier, ce qui est absurde, le processus de déclassement étant en discussion depuis un an et aucune réunion n’ayant eu lieu depuis l’élection. Je constate, si monsieur Germain ou monsieur Buchet avaient la possibilité de plaider la cause de Fontenay, qu’ils ont préféré cette fois ci ne rien faire, alors que leurs mandats de député et de conseiller général leurs donnaient toute légitimité pour une telle action….

Ces propos sont mensongers et quasiment diffamatoires.

Monsieur Buchet est un récidiviste, ce texte survient quelques jours à peine après l’affaire de l’Amiante aux Blagis. L’ancien Maire, qui prétend ne jamais avoir été au courant de la présence d’amiante dans le quartier, laisse entendre que cette information serait un coup monté pour justifier la destruction du quartier !! Cette ignorance est bien sur impensable !

Ce mensonge fait aussi suite à différents bruits répandus pendant et après la campagne, par tract ou par rumeur, qui ont pour principal point commun leur absence de toute connexion à la réalité : expulsion de 4000 familles, destruction de tous les pavillons autour de la gare, fermeture de la maison de quartier des Paradis, du CCJL, suppression de la musique à l’école…

Ces propos sont irresponsables, car ils blessent et déstabilisent les plus fragiles qui se sentent les plus exposés aux aléas de la vie. En témoignent à chaque nouvelle rumeur les mails et lettres remplies d’angoisse de nos concitoyens que nous devons rassurer. Ce manque de respect me choque particulièrement.

Laurent Vastel,

maire de Fontenay-aux-Roses »

Catégories liées

Commentaire fermé.