Lettre de Jean-Marc Germain, notre Député, sur l’Education nationale

octobre 8, 2013 25 Commentaire »
Lettre de Jean-Marc Germain, notre Député, sur l’Education nationale

Paris, le 18/09/2013 

Madame, Monsieur

A l’occasion de la rentrée scolaire, je tenais à m’adresser à vous au sujet de l’école républicaine, pilier de nos institutions et garante de l’avenir de notre pays.

La rentrée 2013 s’est passée dans les meilleures conditions depuis les cinq dernières années. C’est le résultat du travail de fond mené par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, par la voix du Ministre de l’Education Nationale, et sous l’autorité du Président de la République qui avait fait de la refondation de l’école une priorité absolue de son mandat.

Le texte présenté par le Ministre et voté par le Parlement le 8 juillet dernier a permis le déploiement de nouveaux moyens qui rendent sa dignité à l’école de la République, et traduit la priorité accordée à la jeunesse.

Avec la création des Ecoles Supérieures du Professorat et de l’Education (ESPE), la priorité a été redonnée à la formation des enseignants qui avait été supprimée par le gouvernement précédent. En effet, nul ne peut concevoir que l’enseignement dispensé à nos enfants puisse être de bonne qualité si les enseignants eux-mêmes n’ont pas les outils que leur apporte une formation.

Comme nous l’avions porté durant les campagnes présidentielle et législative, nous avons tout mis en œuvre pour que le recrutement des 60 000 nouveaux fonctionnaires commence dès notre prise de fonction. Ainsi cette année, ce sont plus de 3500 nouveaux enseignants dans le premier degré et 4200 dans le second degré qui ont été recrutés.

L’accompagnement de nos enfants dans la réussite passe aussi par une présence accrue d’adultes non enseignants qui permettent le bon fonctionnement de nos écoles. C’est pourquoi 20 000 personnes sont venues renforcer l’assistance administrative et éducative aux directeurs d’écoles, ainsi que l’encadrement des élèves dans les établissements de second degré les plus en difficultés.

L’école refondée telle que nous la concevons passe aussi par une plus grande inclusion des élèves en situation de handicap, pour laquelle nous avons prévu un important déploiement de moyens humains. Parce que nous sommes au carrefour du numérique, un effort sera fait sur la formation de tous les personnels, alors que d’ores et déjà 1 500 emplois d’auxiliaires de vie scolaire individuels (AVS-i) sous statut d’assistant d’éducation ont déjà été créés à la rentrée 2012. En 2013, ce sont 350 nouveaux AVS-i qui sont recrutés, ainsi que 8 000 contrats aidés supplémentaires.

Enfin, les rythmes scolaires ont été réaménagés pour correspondre au mieux avec ceux de l’enfant. Cette nouvelle organisation du temps sera mise en œuvre dans nos écoles entre les rentrées 2013 et 2014, laissant ainsi les moyens aux communes de se préparer et de pouvoir répondre aux nouvelles exigences.

Comme vous pouvez le constatez la réussite de nos enfants est une priorité absolue qui occupe le Gouvernement, le Parlement et tous les acteurs de l’éducation. La volonté de François Hollande de lutter contre le décrochage scolaire est forte, il l’a symbolisée en faisant du Ministre de l’Education Nationale le numéro deux de son gouvernement.

Les réformes vont se poursuivre, notamment avec une rénovation des programmes, une refonte de l’éducation prioritaire, l’utilisation de toutes les possibilités offertes aujourd’hui par le numérique à l’élève, avec une seule ambition: offrir à chaque enfant les moyens de réussir et le porter au plus haut de ses capacités.

Cher(e)s concitoyen(ne)s, sachez que je reste à l’écoute de toutes vos remarques et de toutes vos propositions, comme je l’ai fait depuis le début demon mandat.

 

Jean-Marc GERMAIN

 

Assemblée Nationale : 101, rue de l’Université – 75355 PARIS 07 SP  Tél. : 01.40.63.94.21 – Courriel : jmgermain@assemblee-nationale.fr

Catégories liées

25 Comments