Une atteinte grave à la libre expression de l’opposition municipale

Une atteinte grave à la libre expression de l’opposition municipale

 

La nouvelle municipalité veut baillonner l’opposition municipale qui représente pourtant plus de 47 % des Fontenaisiens qui se sont exprimés en mars dernier aux élections municipales.

 

Toujours sans projet commun pour notre commune, la majorité n’agit que pour tenter de faire taire l’opposition municipale notamment dans le magazine municipal et plus encore en Conseil municipal. Ils ont en effet voté un règlement intérieur qui bafoue les droits élémentaires de l’opposition en particulier afin de nous empêcher de voter des voeux.

 

Nous avons dû déférer ce règlement illégal au Tribunal administratif.

Du jamais vu à Fontenay-aux-Roses !

 

Par cette tribune, qui nous l’espérons ne sera pas censurée, nous tenons à alerter les Fontenaisiens de cette atteinte dangereuse pour la démocratie locale et qui témoigne de la fragilité de la nouvelle municipalité.

 

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme. » (article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789)

 

Ne vous laissez pas faire ! Vos élus socialistes sont à votre disposition et continueront à vous défendre.

 

Pascal Buchet, Gilles Mergy, Despina Bekiari, Stéphane Cicérone

email: groupe.ps.fontenay@gmail.com